Imprimer

Cellulite, obésité et rétention d’eau

on . Posté dans Soins du corps

Note utilisateur:  / 2
MauvaisTrès bien 

L'obésité
La rétention d'eau
La cellulite
Comment faire la différence

L'obésité

 

L’obésité est un excès de masse grasse, le plus souvent répartie sur tout le corps, où la graisse reste normale, sans trouble circulatoire local particulier.

 

La rétention d'eau

La rétention d’eau est un excès d’eau dans le corps qui peut se manifester, entre autres, par une infiltration des tissus hypodermiques (sous la peau) constitués principalement de graisse.
Elle est due le plus souvent à des anomalies de circulation veineuse et/ou lymphatique. Les vaisseaux laissent passer de l’eau à travers leur paroi. D’autres problèmes de santé plus graves et moins courants (rénaux ou cardiaques par exemple) peuvent aussi augmenter la quantité d’eau retenue dans le corps. Ces phénomènes ne sont pas liés aux excès de graisse et on peut voir des jambes gonflées d’eau même chez des personnes maigres (œdème).
La rétention d’eau peut se manifester de façon très diffuse, notable aux extrémités (doigts gonflés, chevilles, pieds) et au visage (paupières). Elle est souvent plus importante au niveau des jambes car l’eau a naturellement tendance à descendre vers le bas du corps.

 

La cellulite

 

La cellulite est une affection du tissu graisseux féminin entraînant une accumulation de graisse localisée à certains endroits de la silhouette (surtout le bas du corps), et une modification de l’aspect de la peau qui la recouvre (peau d’orange).

Plusieurs problèmes sont en cause dans la cellulite : hormonaux, circulatoires veineux et lymphatiques. La cellulite ne signifie pas obésité, mais un excès de poids favorisera la cellulite.

 

 

 

On peut définir 3 stades dans cette affection, selon sa gravité :

 

  • stade I : peau d’orange apparaissant uniquement au pincement de la peau

  • stade II : peau d’orange spontanée visible uniquement en position debout

  • stade III : peau d’orange spontanée visible debout et couché.

 

Trois phénomènes principaux sont constatés dans la cellulite:

 

  • augmentation du volume de graisse hypodermique (sous la peau)

  • augmentation des fibres de collagène dans cette graisse (fibrose)

  • rétention d’eau dans ces mêmes endroits.

 

Ainsi la rétention d’eau fait partie des troubles de la graisse cellulitique mais elle est ici due uniquement à la mauvaise circulation locale et aux mauvais échanges qui se font dans ces zones où l’eau va « stagner » plus ou moins.

 

Comment faire la différence ?

 

Dans une rétention d’eau générale :

 

  • les pieds et les chevilles sont généralement gonflés, les doigts le sont parfois

  • le poids peut varier de plus d’un kilo d’un jour à l’autre

  • les jambes sont moins gonflées le matin et plus le soir

  • la pression forte d’un doigt sur la peau laisse une trace (creux) pendant quelques secondes.

 

Dans un excès de poids simple, ces signes sont absents. C’est uniquement de la graisse qui fait gonfler le corps, généralement de façon diffuse.

Dans la cellulite pure:

 

  • les zones touchées sont localisées

  • le volume des zones gonflées varie peu ou pas d’un jour à l’autre

  • les pieds sont rarement gonflés.

 

Bien entendu, tous les cas sont possibles et l’on peut voir chez la même personne de la cellulite avec rétention d’eau générale (mauvaise circulation) avec ou sans obésité associée.

Un médecin sait diagnostiquer parfaitement ces troubles et donner les indications thérapeutiques qui en découlent le cas échéant.

 


Par estheweb
2006 Reproduction interdite.

On a aimé

Participer

  • Communiqué de presse
  • Ecrire un article
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Support