Imprimer

Bronzer UV en sécurité

on . Posté dans Bien-être

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Nous rêvons tous d’avoir le teint mat tout au long de l’année. Et pour y parvenir nous sommes parfois prêt à faire n’importe quoi ! Notre peau est fragile, ne l’oublions pas. Apprenons à "dorer" intelligemment…

Les rayons solaires ont été séparés en rayons cosmiques (très petits), rayon gamme, rayon X, ultraviolet C, B, A, les rayons visibles puis les infrarouges et enfin les ondes radios.

 

Quand les U.V. s’en mêlent
Quelles réactions cutanées déclenchent les UVA et UVB ?
L’art de bronzer
Qu’appelle-t-on un phototype ?
Déterminez votre phototype ?
Les lampes à bronzer UVA.
Bronzer vite et bien, c’est possible ?
Et l’efficacité des autobronzants ?
Où bronzer en cabine ?
Combien de séances par an ?

Quand les U.V. s’en mêlent


Ces rayons vont atteindre la couche terrestre. Selon l’angle qu’ils formeront avec la terre, ils seront plus ou  moins intensifs. Il est bien évident que les rayons de midi sont plus forts que ceux de 17 h.

Il arrive quelque fois que les nuages absorbent les U.V. mais pas tous. La surface de la terre n’étant pas uniforme, les rayons ne vont pas tous terminer leur course de la même manière. S’ils se heurtent à l’eau, 4% d’entre eux vont s’y réfléchir et rebondir, s’il s’agit de sable 19%, s’il s’agit de votre pelouse 5%, de la neige 60%. Ne vous étonnez donc pas de bronzer sous un parasol avec tous ces rayons qui sont réfléchis du sol.
Lorsque les U.V. vous atteignent tous les rayons franchissent l’épiderme et 10 à 20% iront jusqu’au derme.Haut de page

Quelles réactions cutanées déclenchent les UVA et UVB ?

En ce qui concerne le bronzage, ces rayons vont provoquer chez vous une réaction brève et fugace de quelques heures à 1 jour environ, dite immédiate, due à un phénomène chimique qui donne ne coloration de la peau « brun gris ».

Ils peuvent également générer une réaction plus importante en durée et en protection. Elle démarre deux jours après l’exposition solaire et correspond à la mise en route de l’usine cellulaire à pigments. Les mélanocytes, c’est leur nom, vont fabriquer des pigments que l’on appelle mélanine et vont les répartir et les transmettre aux autres cellules qui en sont démunies. En un mot, vous commencez à bronzer.

Cette multiplicité des pigments va constituer un bouclier protecteur contre les rayons ultraviolets.

Attention !
La protection démarre deux jours après l’exposition solaire. Ce qui signifie que, durant 48 h, vous êtes en danger ! C’est à ce moment là que les incidents surviennent.Haut de page

L’art de bronzer

Quels sont les rayons U.V. qui font le mieux bronzer ?
Sans discuter, ce sont les rayons ultraviolets B qui induisent un bronzage plus rapide et intense. Cependant, leur petite longueur d’ondes les rend plus dangereux. Sachez donc les apprécier avec modération.

Qu’appelle-t-on un phototype ?

Comme son nom l’indique, il s’agit de la relation entre les ultraviolets et votre couleur de peau, de cheveux, d’yeux. C’est ainsi qu’un sujet à peau claire, aux cheveux blonds et aux yeux bleus sera plus sensible au soleil qu’une personne au teint basané avec des yeux et des cheveux bien noirs. Logique !

Déterminez votre phototype ?

  • Phototype I : peau rose avec beaucoup de tâches de rousseur, bronzant difficilement et avec de fréquent et important coups de soleil.

  • Phototype II : peau claire, avec peu de tâches de rousseur, bronzant mais avec de fréquents coups de soleil.

  • Phototype III : peau claire avec peu ou pas de tâches de rousseur, bronzant avec peu de coups de soleil.

  • Phototype IV : peau beige clair, sans tâche de rousseur, bronzant avec peu de coups de soleil.

  • Phototype V : peau brun foncé, sans tâche de rousseur, bronzant sans coups de soleil.

Vous pouvez maintenant choisir en toute sécurité votre centre de bronzage. Choisissez de préférence celui qui saura adapter votre temps d’exposition en fonction de votre phototype. Haut de page

Quelles différences entre les lampes à bronzer UVA à basse pression et celles à haute pression ?

Les lampes UVA à basse pression sont des tubes de 1,80 m environ dans lesquels l'énergie électrique va exciter les substances métalliques réparties sur la face interne du verre. Les sels métalliques sont fluorescents et émettent des UVA à travers le verre ayant une longueur d’onde de 320 nm à 400 nm (naturellement les UVA vont de 315 à 390 nm).

Dans les lampes à haute pression, le système est 10 fois plus puissant que le premier. La puissance des lampes est de 1000 watts contre 100 watts pour les lampes à basse pression.

Fort heureusement les U.V.C. ne sont pas produits par ces lampes.
A peine plus courts que les U.V.B., ils sont cependant beaucoup plus destructeurs. Ils sont presque comparables aux rayons X qui sont eux un tout petit peu plus courts et comme eux, ne franchissent pas la couche d’ozone. Tout n’est qu’une histoire de longueur.

Bronzer vite et bien, c’est possible ?

L’idéal serait de trouver une substance qui provoquerait une accélération de la production des pigments mélaniques.

A l’heure actuelle, de nombreux produits sont commercialisés sous le terme d’accélérateurs de bronzage. Malheureusement, aucune preuve scientifique n’a démontré leur efficacité ! Ne trépignez pas, le produit miracle existe : le psoralène ! Un produit redoutable et extrêmement dangereux car son action est chimique. Il agit par multiplication des sites d’absorption des UVA et accélération de tout le système de production des pigments.

Seul un médecin peut vous le prescrire et il ne le fera jamais dans un simple but esthétique. En voulant jouer aux apprentis sorciers, vous risquez simplement d’être brûlés au 1er et 2e degré et de gâcher vos vacances. Il est préconisé dans le traitement des psoriasis.

Et l’efficacité des autobronzants ?

Ces substances cosmétiques ont pour but de teindre la peau. Mais à l’inverse de la méthode que nous venons d’aborder, ces produits n’ont aucune action sur la prolifération des pigments mélaniques. Ils s’associent simplement avec la couche superficielle de l’épiderme pour donner des pigments marrons.

Plus vous vous enduisez de ces préparations, plus vous vous colorez la peau (à plus forte raison si celle-ci est claire). Effet garanti en quelques heures mais éphémère (quelques jours).

Veillez à bien répartir le produit car les ratages ne pardonnent pas et vous risquez de ne pas colorer uniformément. Pour un résultat satisfaisant, faites un gommage avant l’application. Attention ! cela n’assure aucune protection.Haut de page

Doit-on bronzer en cabine chez un médecin ou dans des centres esthétiques ?
Dans tout abus, il y a danger. Que vous alliez bronzer chez une esthéticienne ou chez un médecin ce sont les mêmes lampes UVA. En revanche, si vous êtes en traitement, renseignez-vous auprès de votre médecin pour savoir s’il n’y a pas de risque de photo-allergie.

Combien de séances par an ?

En fait, vous seul connaissez la réaction des rayons ultraviolets sur votre corps. La médecine conseille 12 à 15 séances par années en cabine pour une peau moyenne, ce qui signifie que les peaux claires ne peuvent pas en faire plus de 10 et les foncées plus de 20.
Il est bien évident qu’en pratique cela ne se passe pas ainsi puisqu’en deux jours de plage vous épuisez votre capital annuel !

Conseils pour un bronzage beau et durable :

  • Soyez modérés et ne restez pas sans bouger de votre transat

  • Hydratez-vous

  • Préparez-vous en bronzant lentement dans les cabines UVA avant les vacances et selon votre phototype, en sachant que les hautes pressions sont fortement déconseillées aux phototypes I et II et qu’il faut toujours porter une paire de lunettes.

  • Enduisez-vous de crèmes à très haute protection solaire que vous renouvellerez toutes les deux heures et bien sûr après le bain

  • Attention aux femmes enceintes un écran total est indispensable sur le visage pour éviter les tâches de grossesse

  • Enfin, évitez de vous exposer entre 11 h et 14 h.

On a aimé

Participer

  • Communiqué de presse
  • Ecrire un article
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Support