Imprimer

Les cosmétiques "à la toxine"

on . Posté dans Cosmétique

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La toxine botulique est «à la mode » sous toutes ses formes.

Celle que l’on injecte est bien connue pour ses effets inhibiteurs du système neuromusculaire, bloquant ainsi (ou diminuant) la mimique des muscles du visage traités, pendant environ 4 mois. Ainsi les rides dues à la contraction de ces muscles disparaissent progressivement. Mais d'autres formes moins connues voient le jour.

 

Les cosmétiques "à la toxine"

Exemple du Bot Skin System

Discussion

Les cosmétiques "à la toxine"

Aujourd’hui des produits cosmétiques d’application locale, contenant de la toxine botulique, apparaissent sur le marché.

Ils sont sensés agir sur la contraction des muscles du visage responsables de la formation des rides.

Plusieurs fabricants cosmétiques se sont positionnés très vite sur ce marché en expansion, en proposant des crèmes anti-rides au "botox végétal", aux dérivés de toxine botulique, etc...

Par exemple, le Bot Skin System est un ensemble de soins cosmétiques médicaux qui permet d'étendre les effets de la toxine et de les magnifier chez les patients désirant répéter l'injection avant les limites de temps données. Il s'agit d'un programme de masques et de crèmes.

Exemple du Bot Skin System

L'utilisation de masques contenant 5% de Toxine Botulique et 8% d'AHA et de crèmes contenant du Botulinium (effet lissant), de l'acide hyaluronique végétal (hydratation), et de l'huile de Jojoba (anti-radicaux libres) a pour but d'agir sur les 3 raisons principales de l'apparition des rides:

- contractions musculaires,

- diminution de l'hydratation cutanée par diminution de l'acide hyaluronique, - attaque des radicaux libres.

Le protocole doit inclure

- une injection de Toxine Botulique (glabelle, front et zone péri oculaire)

- 2 mois après, le traitement Bot Skin une fois par semaine pendant 4 semaines

- 1 application le soir chez soi de la crème Bot Skin

- un mois après, refaire le traitement avec le masque tous les 15 jours.

Discussion

Ici, la conception de la production d'une hydratation associée à des effets lissants et antiradicaux libres semble réaliser un protocole judicieux (voire magique), mais son coût est très onéreux. La contrainte de son application complète n'en fait pas, pour le moment, un trio gagnant.

En général, pour tous les produits appliqués sur la peau, et contenant de la toxine botulique ou des dérivés, on peut se poser la question du passage réel de la toxine, de l’extérieur de la peau vers les muscles peauciers.

De même, on peut se demander comment l’application de tels produits sur l’ensemble du visage ne diminuerait pas la contraction utile de certains muscles comme ceux du sourire ou des mouvements des lèvres.

Il existe certainement là une voie de recherche à approfondir. A suivre donc…

Dr L.R. pour estheweb