Imprimer

L'épilation médicale

on . Posté dans Epilation

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Pour qu'un poil ne repousse plus, et obtenir une épilation définitive, il faut détruire définitivement son bulbe (sa racine). Cela se fait depuis longtemps avec des instruments électriques, et depuis peu à l'aide du laser.

 

L'épilation électriqueL'épilation électrique

Pour éliminer définitivement un poil, il faut en détruire le bulbe (la racine). L'épilation électrique permet de brûler de façon quasi instantanée le bulbe d'un poil. Grâce à une fine aiguille introduite le long de chaque poil jusqu'à sa racine, un bref courant électrique va détruire celui-ci par la chaleur (thermo-coagulation).
Le traitement est donc et difficile (poil par poil) et doit être très précis car une coagulation effectuée en dessus ou en dessous du bulbe sera inefficace. L'opérateur doit donc être bien expérimenté pour traiter à la fois efficacement et le plus " rapidement " possible.
D'un autre côté, un poil au bulbe bien détruit de cette façon ne repoussera jamais. D'où le caractère réellement définitif de l'épilation électrique à l'aiguille.

Suivant les médecins et les zones à traiter, il existe deux méthodes : traiter la zone entière et tous ses poils lors d'une longue séance (généralement avec une anesthésie locale de la peau) et attendre 2 à 3 mois environ pour une autre séance plus courte, etc.... ou bien, le médecin peut intervenir lors de séances plus courtes (5 à 30 mn) répétées toutes les semaines ou 2 semaines, puis les espacer au fur et à mesure que les poils se font plus rares.
C'est en général au bout de 12 à 13 mois que l'on peut considérer qu'il n'y aura plus de repousse de la zone traitée.
appareil épilatoire électriqueAprès une séance bien conduite, des rougeurs peuvent persister quelques heures sur la zone, guère plus. Le risque principal est de brûler la peau en même temps que le bulbe du poil si l'aiguille est mal isolée ou si elle est mal placée par l'opérateur.

 

 

Le laser d'épilation

Les lasers spécifiques pour l'épilation sont apparus ces dernières années.
La théorie veut que la lumière laser appliquée sur une surface donnée de la zone à traiter aille brûler spécifiquement les bulbes des poils (qui sont foncés) sans brûler la peau avoisinante (plus claire).
En pratique, les appareils sont en progression constante et de plus en plus efficaces, et il est vrai que certains bulbes pileux seront définitivement détruits par le laser. Toutefois, il faut considérer qu'il s'agit, à l'heure actuelle, d'épilation "durable" plutôt que définitive.
La repousse est de plus en plus faible et plus longue à se faire au fil des séances. Les poils se dévitalisent et se raréfient progressivement.
Les résultats sont d'autant meilleurs que la peau est claire et les poils foncés. On ne traite pas les poils blonds ou blancs.
laser épilationL'avantage notable est la rapidité des séances de soins et le caractère quasi indolore du traitement. Il est alors possible de traiter en peu de temps de grandes surfaces. Toutes les zones recouvertes de poils indésirables sont en général traitées dans la même séance.
Les risques sont, avec certains types de lasers, de brûler la peau, notamment si la peau est foncée, car elle captera plus de chaleur, et surtout si le laser est réglé à une trop forte puissance. C'est pour cela que le traitement doit être prescrit et contrôlé par un médecin.
Le traitement complet comporte environ 5 séances sur une année.

Pourquoi faut il traiter au moins sur une année?

Tous les poils ne poussent pas en même temps dans une zone donnée. Pour simplifier, on peut dire qu'il y a entre 30% et 50% des poils que l'on ne voit pas car ils sont dans une phase de repos, et qu'il pousseront plus tard.
Un poil pousse pendant 1 à 3 ans, puis il tombe pour rester quelques mois en phase de repos pendant laquelle le laser sera inefficace et l'épilation à l'aiguille électrique impossible.

On considère ainsi qu'au bout d'une année, tous les poils d'une zone ont pu être traités.

 


par la rédaction d'estheweb
avec la concours de www.ielaser.com

On a aimé

Participer

  • Communiqué de presse
  • Ecrire un article
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Support