Imprimer

Maigrir avec un médecin

on . Posté dans Médecine esthétique

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Pour réduire votre poids et votre volume de graisse, il faut forcément réduire les apports alimentaires et augmenter les dépenses de l'organisme. Il n'y a pas de mystère, mais il existe toutefois plusieurs façons de procéder.
Une méthode peut convenir mieux qu'une autre, suivant les sensibilités de chacun.

 

Médicament miracle et conditions favorables
Régime hypocalorique
Régime dissocié
Régime protéiné
Phase de stabilisation

La mise en conditions favorables


S'il n'y a pas de " médicament miracle pour maigrir ", un médecin vous donnera éventuellement un traitement qui, en améliorant votre équilibre global de santé, vous aidera à maigrir dans de bonnes conditions. En effet, plusieurs facteurs peuvent rentrer en compte dans la prise de poids : psychologie, hygiène, métabolisme (élimination), glandes hormonales, digestion, circulation, etc...
Il saura traiter les différents problèmes qui gêneraient votre amaigrissement, et vous soutenir pendant cette phase.
Ensuite, il existe plusieurs possibilités de phase d'amaigrissement dont voici les principales.
Le régime hypocalorique

Il s'agit de calculer sa ration calorique à partir des quantités d'aliments pris chaque jour. Le régime est équilibré entre les différents types d'aliments, et la quantité de calories absorbées chaque jour est inférieure à notre dépense quotidienne. Ainsi, l'organisme doit puiser dans ses réserves énergétiques, ce qui entraîne une perte de poids.
Généralement, un médecin élabore avec vous, et selon vos préférences, des menus types, correspondants à certaines quantités d'aliments à prendre lors de chaque repas. Il faut ensuite respecter ces menus jusqu'à l'obtention d'un poids idéal et équilibrer ensuite son alimentation de base, et ne pas commettre les mêmes erreurs alimentaires qui avaient conduit à la prise de poids.

 

Le régime hypocalorique

 

 

 

Il s'agit de calculer sa ration calorique à partir des quantités d'aliments pris chaque jour. Le régime est équilibré entre les différents types d'aliments, et la quantité de calories absorbées chaque jour est inférieure à notre dépense quotidienne. Ainsi, l'organisme doit puiser dans ses réserves énergétiques, ce qui entraîne une perte de poids.
Généralement, un médecin élabore avec vous, et selon vos préférences, des menus types, correspondants à certaines quantités d'aliments à prendre lors de chaque repas. Il faut ensuite respecter ces menus jusqu'à l'obtention d'un poids idéal et équilibrer ensuite son alimentation de base, et ne pas commettre les mêmes erreurs alimentaires qui avaient conduit à la prise de poids.

Le régime dissocié


C'est sur la qualité et non sur la quantité des aliments ingérés que l'on joue ici.
Il est possible d'associer certaines catégories d'aliments lors d'un même repas, mais pas toutes.
Il existe différents types de régimes dissociés.
Le suivi de d'un médecin est important de façon à rester en forme pendant cette phase d'amaigrissement. Le mode d'action de ce type de régime serait double : diminution de l'assimilation des aliments et diminution automatique des rations caloriques.
Cette méthode est assez souple dans les choix d'aliments, elle demande toutefois de la rigueur dans les associations pour bien fonctionner. Ce n'est pas une alimentation de base normale, elle ne doit servir que dans des périodes d'amaigrissement, et mener à une hygiène alimentaire saine et équilibrée par la suite.

La diète protéinée


Ici, on fournit à l'organisme le strict minimum nécessaire, c'est à dire une ration de protéines et des fibres végétales sous forme de légumes verts. Les protéines sont généralement fournies en sachets servant à préparer des potages ou crèmes desserts, ou en barres-repas.
N'ayant alors plus d'apport de glucides (ni sucres lents, ni sucres rapides) dans votre alimentation, votre corps va devoir les fabriquer lui même.
Pour cela, il est capable de "transformer" sa graisse en sucres indispensable à l'organisme.
Bien entendu, votre masse grasse va alors se réduire, mais d'autres effets surviennent et sont intéressants. En effet, cette transformation conduit à un état (la cétose) où la faim disparaît, et où la perte de masse grasse s'effectue rapidement.
Les avantages sont aussi la simplicité de préparation des repas, et l'effet stimulant de la cétose sur le psychisme.
Après une phase de diète protéinée, une phase de " demi-diète " permet un retour progressif à une alimentation normale.

La phase de stabilisation


Ainsi tous les régimes " marchent ", à condition de les suivre…
Mais il est essentiel de procéder après l'amaigrissement à une phase de "stabilisation" où l'on effectue un retour progressif à une alimentation, saine et équilibrée qu'il faudra conserver.
Ce n'est en effet qu'en gardant de nouvelles habitudes alimentaires (et d'exercice physique) que l'on peut garder un poids stable.
Cette phase est souvent plus longue que l'amaigrissement lui-même. Après avoir perdu du poids, le corps a tendance a reprendre très facilement car il diminue ses dépenses caloriques. Aussi, la phase de stabilisation se fait jusqu'à ce que l'organisme ait repris ses dépenses caloriques normales.