Imprimer

Choisir le bon praticien

on . Posté dans Médecine esthétique

Note utilisateur:  / 2
MauvaisTrès bien 

Il n'est pas facile de savoir à qui s'adresser en toute confiance. Le professionnel est t'il compétent, expérimenté? Pratique t'il le type de soins qu'il vous faut? Voici quelques informations pour vous aider.


Les associations et syndicats professionnels

Ils sont souvent utiles pour trouver un praticien à condition de s'assurer de leur sérieux. Des associations au nom ronflant sont parfois uniquement un service de marketing pour quelques praticiens peu scrupuleux cherchant à glaner des clients. Vérifiez les points suivants :
- l'association (ou syndicat) a t'elle des supports nationaux de communication : congrès, revues, etc..?
- vous donne elle plusieurs noms de professionnels dans votre région ou bien toujours le même?
- si elle fait de la publicité commerciale pour telle ou telle technique c'est plutôt mauvais signe
- n'hésitez pas à vérifier les affirmations d'agrément par des organismes officiels nationaux.
Toutefois, le fait d'obtenir un praticien par ce moyen ne valide en rien son habilité ou sa compétence. Il faudra donc s'assurer ensuite de certains points le concernant.

Les critères de compétence

Un bon professionnel de l'esthétique doit :

  • déterminer vos besoins avec vous, en étant à votre écoute

  • expliquer en détail la nature des services offerts

  • donner une évaluation du nombre de soins nécessaires.

  • informer sur les résultats auxquels vous pouvez vous attendre et sur les risques éventuels liés à ces soins

  • donner le total des coûts à payer.

Recueillez le point de vue d'autres clients qui utilisent ou ont utilisé ses services. Essayez de savoir s'il pratique ses actes depuis plusieurs années. Fuyez toute thérapie miraculeuse et toute personne qui vous promet la lune. Prenez du recul si vous sentez qu'on essaie de vous "pousser à la consommation" de soins.

Le Conseil de l'Ordre des Médecins

En ce qui concerne les médecins, il pourra surtout vous renseigner sur leur inscription au tableau du Conseil de l'Ordre et donc leur droit d'exercer. Il peut confirmer également ses titres et spécialité officielles. En revanche, le CO ne saura pas vous dire les techniques pratiquées par chaque médecin ni juger de sa qualité ni de son expérience. Ceci vous évitera au moins de tomber dans le cas d'exercice illégal de la Médecine.

On a aimé

Participer

  • Communiqué de presse
  • Ecrire un article
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Support