Imprimer

Le filting : lifting non invasif par fils de suspension

on . Posté dans Rides & relachement

Note utilisateur:  / 2
MauvaisTrès bien 

Quelle est la femme et même l’homme qui n’a jamais vers l’âge de 35 ou 40 ans, le matin devant sa glace, exercé sur ses joues une traction vers le haut et en arrière afin d’effacer des ans « l’irréparable outrage », en remontant ainsi ses pommettes et effaçant les sillons nasogéniens qui encadrent ses lèvres et durcissent son visage.

Le FILTING est un lifting non invasif par fils en boucle de suspension. C’est un concept qui consiste à repositionner et soutenir en position idéale les tissus ptôsés, évitant ainsi de couper, décoller e

Le filting : lifting non invasif par fils de suspension

t tirer la peau… Ce principe est du reste ancien, largement utilisé en chirurgie reconstructrice et esthétique.

Si cette intervention nécessite une parfaite connaissance de l’anatomie de la face, qui seule

permet une maîtrise complète du geste opératoire, il s’agit d’une intervention légère, pratiquée sous anesthésie locale, qui se déroule en moins d’une heure, sans hospitalisation et permettant du fait de ses suites particulièrement légères et simples, une reprise d’activité précoce en quelques jours, voire même le lendemain.

But de l’intervention et indications

Réalisation de l’intervention

Soins post-opératoire

Suites opératoires

Résultats

Les risques et les complications

 

But de l’intervention et indication

Le filting est une chirurgie de soutien qui corrige le vieillissement débutant de la face et du cou, en traitant la ptôse (l’affaissement) de la queue du sourcil, de la pommette et du sillon naso-génien, des bajoues et du pli d’amertume, la partie haute du cou.

Cette intervention peut être associée à d’autres gestes de rajeunissement :

- chirurgie de volume : le lipo-filling et lipo-aspiration

- chirurgie de surface: en venant compléter une chirurgie des paupières, un lifting cervico-facial ou temporo-frontal

- technique de relissage cutané : peeling, laser

Si cette intervention s’adresse principalement aux sujets jeunes, qui veulent rester jeunes, elle est également indiquée en cas de refus ou de contre-indication à une chirurgie lourde (lifting), mais aussi pour corriger l’insuffisance de résultat après réalisation d’une chirurgie invasive, notamment au niveau des pommettes.

Réalisation de l’intervention

Réalisation de l’intervention lifting

L’intervention est pratiquée sous anesthésie locale, avec ou sans prémédication. Elle peut également être pratiquée sous anesthésie générale (notamment en cas de gestes

chirurgicaux combinés). Selon le nombre de zones à traiter, une à plusieurs incisions de quelques millimètres seront pratiquées au niveau du cuir chevelu (voire sous le lobule de l’oreille), permettant de fixer la boucle de suspension après passage du fil et ancrage de la zone à traiter par une instrumentation adaptée (aiguille à filting).

Soins post-opératoires

Cette intervention est réalisée sous anesthésie locale et en ambulatoire, c’est-à-dire sans hospitalisation. La reprise du travail est possible dès le lendemain

Le traitement post-opératoire comporte une couverture antibiotique, des anti-inflammatoires, voire des antalgiques. L’aspirine et tous ses dérivés sont formellement contre-indiqués. Un pansement de soutien est indiqué pendant 24 à 48 heures.

Des visites de contrôle sont nécessaires.

Suites opératoires

Les suites immédiates sont simples et non douloureuses, marquées par un œdème localisé, parfois associé parfois à quelques ecchymoses (bleus) de résorption spontanée en quelques jours, facilement dissimulées par le maquillage. Ces manifestations peuvent être asymétriques.

Le résultat

Il est appréciable immédiatement et acquis aux alentours de la deuxième semaine suivant l’intervention (à la disparition de l’œdème). Le visage au niveau des zones traitées retrouve un aspect naturel avec correction des zones d’affaissement d’une façon durable et sans aucune cicatrice visible.

Les risques et les complications

Toute intervention comporte des risques et la possibilité de complications comme saignement, infection et mauvaise cicatrisation. D’autres complications imprévisibles peuvent arriver, même si le praticien prend un maximum de précautions, et de réflexion.

- Un lâchage des sutures est toujours possible, imposant une reprise.

- Un plissé au niveau de la boucle peut se voir de façon transitoire, le plus souvent évité grâce à une instrumentation adaptée qui permet de rester profond.

- L’infection est toujours possible bien que rarissime.

- Une asymétrie des régions traitées peut se voir en cas de traction inégale.

- Une gêne, un inconfort transitoire ou des douleurs modérées au niveau des zones traitées peuvent conduire à un traitement médical, notamment antalgique.

- Des ecchymoses ou oedèmes sont possibles, de même qu’un hématome.

- Une lésion des éléments anatomiques situés dans la zone traitée est toujours à envisager (nerveuse, vasculaire, musculaire). Une bonne maîtrise de la technique rendent cependant ces complications improbables.

Cette technique permet donc de corriger le vieillissement de la joue : chute des pommettes, correction des sillons nasogéniens et des bajoues, elle peut être également étendue au niveau de la partie supérieure de la face en corrigeant la ptôse des sourcils et également au niveau cervical pour corriger l’affaissement du cou.

Le FILTING s’adresse principalement aux sujets jeunes qui veulent rester jeunes pour traiter les stigmates débutants de la sénescence faciale, il s’adresse aussi aux personnes qui refusent ou présentent une contre-indication à la réalisation d’un lifting invasif.Le FILTING permet également de corriger le résultat incomplet ou la réapparition des signes de vieillissement à distance d’un lifting classique.

Le FILTING peut être associé à d’autres techniques d’embellissement : les injections de toxine botulique (notamment au niveau du regard et du cou), les techniques de peeling (qui permettent de restaurer l’éclat cutané), les techniques de comblement des rides (notamment au niveau de la lèvre), ainsi que le lipo-filling et la lipo-aspiration (notamment cervicale).

Le FILTING apparaît comme une réponse adaptée au traitement du vieillissement facial, car physiologique, permettant d’obtenir un résultat naturel au prix de contraintes minimes tant sur le plan du déroulement de l’intervention que de ses suites.

Auteur : Dr Georges Bassereau