Imprimer

Pour des jambes nettes

on . Posté dans Soins du corps

Note utilisateur:  / 2
MauvaisTrès bien 

Les vaisseaux disgracieux apparaissant sur les jambes ne sont pas une fatalité. Il existe principalement deux méthodes de traitement des varices et des petits vaisseaux rouges : la sclérose et l'éveinage.
Avant tout traitement, votre médecin doit évaluer l'état global de votre circulation veineuse (un examen " doppler " permettant de confirmer l'état des veines des membres inférieurs est généralement pratiqué). De cet état découle un plan d'action qui consiste généralement à traiter en premier lieu les varices les plus importantes, puis celles qui en découlent, et qui sont plus petites, pour finir par les fins vaisseaux rouges très superficiels.

Dans certains cas, votre médecin demandera le concours d'un chirurgien vasculaire, si les plus grosses veines sont atteintes (veines saphènes) qui pratiquera généralement un stripping des saphènes en mauvais état, puis il traitera dans un second temps les varicosités.

jambes nettes


Le laser vient depuis quelques années compléter l'arsenal des phlébologues dans leur lutte pour des jambes nettes.

Le stripping

C'est l'intervention chirurgicale sur les veines la plus classique. Elle consiste à enlever les veines superficielles principales de la jambe (saphènes) lorsque celles-ci sont le siège d'un reflux sanguin (quand le flux sanguin va de haut en bas, contrairement à la normale). Ainsi, le stripping traite généralement la cause principale des varices de la jambe, mais il n'enlève pas les autres branches variqueuses. Il faut cependant souvent commencer par un stripping avant de traiter les varices plus petites qui sont la conséquence d'un reflux des veines saphènes.

La sclérose des varices

C'est la méthode la plus connue.
Il s'agit d'injecter un liquide "sclérosant" dans la varice ou encore dans les fins capillaires, qui va irriter les parois du vaisseau. Cette irritation va, dans les jours qui
suivent, rendre le vaisseau imperméable car ses parois vont alors se " coller ". Ainsi, ne contenant plus de sang circulant, le vaisseau ne sera plus visible. L'inconvénient est que les parois peuvent éventuellement se reperméabiliser, et la varicosité réapparaître plus tard. L'avantage est la simplicité de la méthode et son faible coût.

L'éveinage esthétique (la phlébectomie)

Il s'agit d'ôter la varice par de simples trous d'aiguille qui ne
laisseront pas de trace sur la peau. Ceci se fait grâce à une anesthésie locale, ce qui permet au patient de marcher immédiatement après cette petite intervention. Un simple pansement compressif est laissé en place pendant quelques jours. L'avantage est que la veine est définitivement éliminée. Ceci ne veut pas dire pour autant qu'il ne pourra plus apparaître d'autre varice à un autre endroit, car généralement, la maladie veineuse est évolutive. Il faut donc prendre soin de ses jambes, avoir une bonne hygiène de vie et se faire régulièrement contrôler par son médecin.

Le laser vasculaire

Aujourd'hui il est possible de traiter certains vaisseaux par le laser. Le rayon "brûle" les parois du vaisseau qui s'accolent alors de façon similaire à la sclérose mais sans piqûre ni injection de produit. Ceci est surtout employé pour les petits vaisseaux rouges, la couperose, ou encore les taches rouges que l'on ne peut parfois pas traiter par les autres méthodes. Les taches de vin et angiomes répondent très bien à ce traitement.
Des lasers récents commencent à traiter aussi les veines bleues, avec semble t'il de bons résultats.

Quelle que soit la méthode, il faut savoir éviter le soleil sur les zones traitées pendant plusieurs semaines, surtout tant qu'il reste des traces de bleus ou bien des rougeurs, afin d'éviter des taches pigmentées résiduelles.
Un phlébologue expérimenté vous prescrira éventuellement des bas ou collants de contention. Il mesurera avec vous l'opportunité de ces traitements, le choix des zones à traiter sans risque, et la stratégie à adopter pour des soins efficaces.

par la rédaction d'estheweb

Copyright estheweb© 2001. Reproduction interdite