Imprimer

La radiofréquence en esthétique médicale

on . Posté dans Soins esthétiques

Note utilisateur:  / 42
MauvaisTrès bien 
Les appareils
Les indications
Radiofréquence et lumière pulsée
Les contre-indications
Avantages et inconvénients


Ce sont des mots que l’on entend de plus en plus. La mode vient certainement du fait que cette technique s’attaque à un ennemi coriace de l’anti-âge : le relâchement cutané. Jusqu’à présent, en dehors du lifting, point de salut pour retendre le fripé du cou ou pour retrouver l’ovale d’un visage à la peau détendue. Quelques techniques peuvent apporter plus ou moins d’amélioration (canulation, dégraissages, fils tenseurs) mais pas aussi radicalement que le lifting.
Aujourd’hui, la radiofréquence pourrait veut devenir la solution quasi parfaite. Ses objectifs : une remise en tension (parfois instantanée) de la peau (grâce à une rétraction des fibres de soutient collagéniques, et surtout : une absence totale de traumatisme du derme (pas d’incision, pas d’instrument, pas de lésion superficielle).
La radiofréquence

C’est une émission d’ondes courtes qui génère une chaleur en pénétrant dans les tissus superficiels. On peut comparer cet effet à celui du four à micro-ondes. Les ondes radio en pénétrant dans les tissus vont engendrer plus ou moins de chaleur selon leur consistance.
L'action dépend des propriétés électriques du tissu traversé plus que de sa couleur (p. ex.  le laser délivre sa chaleur en fonction de la couleur des composants du tissu : vaisseaux rouges, pigments bruns...). Les effets observés et intéressants sur la peau sont surtout une fabrication de collagène et une contraction des fibres existantes entraînant une mise en tension cutanée.
Les appareils

Il existe deux sortes principales d’appareils :

Les systèmes unipolaires (p.ex Thermage°)

Leur avantage est de créer une énergie puissante à la surface de l’électrode avec une production de chaleur importante et une action rapide.
La chauffe profonde du derme est combinée à un refroidissement des zones superficielles que l’on veut protéger.
L’effet sur le relâchement est très bon mais le traitement est long et douloureux (bien que les paramètres aient été améliorés).
Les prix, avec cette technique, sont de 1200 à 1800 € par séance selon la surface traitée mais 1 à 2 séances par zone sont suffisantes.

Les systèmes bipolaires ou "skin thightening"

Le grand avantage du système bipolaire est le contrôle de l’émission de radiofréquence à l’intérieur du tissu, limité au volume compris entre les deux électrodes. Ceci permet une pénétration plus contrôlée.
Les prix avec cette technique sont de 200 à 250 € par séance selon la surface traitée et 5 séances par zone sont nécessaires en moyenne.

Les indications de la radiofréquence

- Relâchement cutané
- peau détendue des joues, bajoues, cou, ovale du visage
- cernes avec peau relâchée
- laxité cutanée du corps (bras, ventre, intérieur des cuisses…).

Radiofréquence et lumière pulsée

La radiofréquence peut être associée à une lumière ou à une émission infrarouge sur certains appareils ;
Cette association est conçue pour une pénétration précise et contrôlée de 1 a 3 mm de profondeur et permet une chauffe prédictible du derme profond. Elle est optimisée par l’action de la lumière sur les cibles (pigments, microvaisseaux…) s’associant à l’action électrique de la radio fréquence pour améliorer également le grain et la texture de la peau. Cette action est indolore et sécurisée.
Ici, l’indication est plutôt : le photoremodelage en vue d’améliorer les rides, ridules, affiner le grain de peau et sa texture.

Associée à la lumière d’un laser ou d’une lampe flash, la radiofréquence peut aussi affiner les résultats dans le cadre :
- d’épilation des fins duvets blancs et clairs du visage
- de photorajeunissement du visage, cou, décolleté, dos des mains avec amélioration très nette du velouté de la peau et uniformisation du teintco
- du traitement des varicosités
- de la réduction des cellulites localisées avec amélioration de l’effet peau d’orange.
Prix :100 à 28O€ par séance selon la surface et 7 à 10 séances sont nécessaires.

Les contre-indications

Elles sont à respecter dans l’état actuel de nos connaissances qui ne manqueront pas d’évoluer car ces techniques sont très récentes.
- cancer de la peau
- grossesse
- prise de médicaments photo-sensibilisants
- sensibilité à IR
- exposition récente excessive au soleil
- peau irritée, dermatose
- pacemaker ou défibrillateur
- implants métalliques dans la zone du traitement.

Avantages et inconvénients

Selon les appareils (surtout ceux qui nécessitent peu de séances) la séance est un peu douloureuse. On peut utiliser du froid ou des crèmes anesthésiques.
Le grand avantage est qu’il n’y a pas de trace notable de la séance, mises à part quelques rougeurs éventuelles éphémères.
Si elle tient ses promesses et progresse, la radiofréquence sera certainement un traitement d’avenir et de choix en esthétique et anti-âge pour le problème du relâchement de la peau.

On a aimé

Participer

  • Communiqué de presse
  • Ecrire un article
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Support