Imprimer

La perte de cheveux

on . Posté dans Traitement des cheveux

Note utilisateur:  / 3
MauvaisTrès bien 

La chute
La calvitie héréditaire
La calvitie pathologique
Les traitements
Les soins
Conclusion

150 000 cheveux par tête, 200 cheveux par cm², 3 km serait la longueur atteinte par les cheveux d'un homme tous mis bout à bout. 30 km de long pour une chevelure féminine.  Voilà des chiffres qui laissent rêveurs. Tous ceux qui comptent leurs cheveux cruellement accrochés entre les dents du peigne… Mais pourquoi une telle injustice entre les hommes… et leurs chevelures?

I - Il y a chute et "chute"

Tous les cheveux tombent… c'est normal. Ils tombent d'une manière cyclique, chacun d'eux passant par trois phases : naissance.., vie.., mort.. comme tout élément vivant.
Ce cycle se produit 20 à 30 fois dans la vie d'un homme. Il est donc normal de trouver des cheveux "morts".
MAIS la chute des cheveux devient anormale, pathologique et définitive lorsque le rythme de ces cycles s'accélère, que les 30 cycles sont "dévorés" trop vite… et c'est la calvitie car les cheveux tombent, ne repoussent plus, leur capital "renouvellement" ayant été totalement épuisé.
Cette maudite accélération du cycle pileux est provoquée par la présence importante chez certains sujets d'une hormone mâle, androgène, dite testostérone (…les eunuques ne deviennent jamais chauves!…).
Voilà pourquoi, la calvitie dite alopécie androgéno-génétique atteint les hommes (12% de Français, 40 % de la gente masculine) et se transmet…De père en fils…

II - La calvitie héréditaire dite commune

On ne peut malheureusement fabriquer ou démultiplier les cheveux de l'homme malgré tous les progrès médicaux, cosmétologiques ou chirurgicaux…
Il est bon d'essayer de les conserver en les soignant et les entretenant par l'utilisation de produits bien adaptés et pour les personnes prédisposées génétiquement à la calvitie, mieux vaut prendre le problème en considération rapidement pour arriver à profiter de techniques qui permettent de ne jamais atteindre l'image de la calvitie. Certains cheveux tombent définitivement (creusement des golfes temporaux, frontaux…toupet). Et certains cheveux ne tombent jamais (couronne, basses tempes, nuque…) car ils n'ont pas le même dosage hormonal.
Ces cheveux là sont "hormonalement préservés", poussent et pousseront la vie durant.

Les microgreffes capillaires
L'idée de transplantation capillaire est tout naturellement née de cette constatation scientifique : nous allons faire migrer les cheveux "éternels" vers les zones désertées. 
Cette méthode de transplantation de greffes paraît simple dans ses principes mais elle est sournoise dans ses résultats… il faut que le praticien respecte des éléments fondamentaux : anticiper la calvitie et obtenir un résultat naturel dans le présent et dans le futur.
Chaque homme doit comprendre et accepter qu'il a un capital cheveux, (c'est à dire son nombre propre de cheveux) qui après perturbation hormonale et génétique peut provoquer un éclaircissement de la chevelure ou aboutir à l'apparition de zones complètement glabres.
C'est ce capital cheveu qui sera utilisé pour réharmoniser la chevelure par répartition de ces cheveux restés présents.


III  - La calvitie pathologique non héréditaire

A - Les causes médicamenteuses

1°) La chimiothérapie en fait partie, mais heureusement, le processus est réversible et le patient retrouvera sa chevelure lors de son prochain cycle pilaire et à la vitesse d'1 cm par mois. Il peut éviter de la perdre en pratiquant la technique du casque pingouin, casque maintenant le cuir chevelu à la température de 15° pendant les traitements de chimiothérapie ; ainsi les cheveux absorbent en quantité très réduite les substances chimiques et ne tombent pas tous.

2°) Certains anticoagulants, certains antidépresseurs, certains progestatifs, certains anti-thyroïdiens, certains médicaments contre le cholestérol, l'hypertension ou même l'acné. 
Le médecin est alors tenu d'adapter le traitement, et l'alopécie régressera.

3°) La radiothérapie
Les séances de radiothérapie sur le cuir chevelu provoquent des brûlures, lésions souvent définitives.

B - Les causes hormonales

Due à des changements hormonaux importants, comme la ménopause ou un accouchement, l'alopécie jusqu'à preuve du contraire, réservée aux femmes !…
En effet, pendant la grossesse, les modifications hormonales de la femme font que les cheveux en place ralentissent leur cycle pilaire, et, tomberont donc en plus grande quantité après la "délivrance"… Les cheveux reprendront place 4 à 6 mois plus tard… pour…parfois retomber… quelques années après … à la ménopause !… Phénomène lié à la diminution du taux de progestérone et d'œstrogènes provoquant une chevelure clairsemée, qui, rassurez-vous Mesdames, n'atteindra jamais la calvitie très sévère, caractéristique… de l'homme!

C - Les causes exceptionnelles

Certaines maladies de la peau comme le lupus érythémateux, certaines tumeurs de la peau ou maladies endocriniennes…

D - Les causes psychologiques

Un grand stress peut provoquer une chute notable des cheveux, faisant sécréter plus d'androgènes pendant cette période (deuil, choc émotionnel, opération chirurgicale)… Comme la vie sait nous en réserver…
La trichotillomanie : le patient s'arrache lui-même les cheveux par tics nerveux et excitabilité pathologique.

Phototrichogramme

E - Les causes alimentaires

Manque de magnésium, de calcium, de potassium, de zinc ou de fer.
Carences en vitamines ou sels minéraux…
Nous en profitons, pour vous rappeler qu'un régime alimentaire amaigrissant n'est jamais anodin…

F - Les causes "évitables"

Attention aux séchoirs à cheveux trop chauds, aux teintures trop décapantes, aux chignons trop serrés, donc traumatisants pour le cuir chevelu… qui reste un élément vivant donc fragile.
Laissez aller vos talents de coiffeur sur les cheveux synthétiques  des poupées…

IV - Les traitements des calvities non héréditaires

L'arrêt des traitements médicamenteux ou un dosage mieux toléré Biotine ou Bépanthène, vitamine B8 ou H.
Apport vitaminique approprié. Traitement des terrains psychologiques.

V  - Les soins indispensables à l'entretien de vos précieux cheveux

Brossage régulier avec une brosse de qualité et il va sans dire… propre…
Shampooings anti-chute car ils peuvent entretenir le cuir chevelu en l'assainissant.
Quelle que soit le shampooing utilisé, celui-ci se doit d'être doux.

VII  - Conclusion

Des cheveux en trop grand nombre sur l'oreiller, accrochés au peigne ou collés aux parois de la baignoire… CONSULTEZ… 
Cheveux ternes, gras, présentant démangeaisons, pellicules ou gêne au niveau des racines… CONSULTEZ
Freiner la chute de vos cheveux ou les remplacer par la chirurgie micro-capillaire est possible de nos jours, dans la limite des indications avérées… MAIS les faire repousser spontanément et naturellement est impossible…
La calvitie n'est pas une maladie… mais ça fait mal de voir choir ses précieux cheveux… symboles de virilité, de santé, de force et de sensualité…